LE BLOG

DE VOTRE EXPERT-COMPTABLE

CABINET DEBAT TOULOUSE - Tél. 05.61.57.98.21

Le bail commercial

"Le bail commercial est un contrat de location de locaux utilisés pour l’exploitation d’un fonds de commerce, industriel ou artisanal.

Le statut des baux commerciaux est destiné à assurer la protection du locataire commerçant, industriel ou artisan dans son activité afin de lui accorder la stabilité nécessaire à la bonne marche de son exploitation.

Quelles sont les conditions pour bénéficier du statut des baux commerciaux ?

Le statut des baux commerciaux s’applique aux baux portant sur un immeuble ou un local dans lequel le fonds de commerce est exploité OU qui est accessoire à l’exploitation du fonds de commerce.

Le locataire doit être propriétaire d’un fonds de commerce, industriel ou artisanal.

Il doit être immatriculé au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers.

Est-il possible d’étendre le statut des baux commerciaux ?

Le bail commercial ne doit pas respecter de formalisme particulier.

Toutefois, les baux dont la durée excède 12 ans et les baux de débit de boissons doivent obligatoirement être rédigés par un notaire.

Le statut des baux commerciaux n’est pas uniquement réservé aux commerçants, industriels ou artisans. Les professions libérales et certaines autres activités (établissements scolaires, auto-école et les artistes admis à la caisse de Sécurité sociale des artistes…) peuvent y recourir.

Que doit contenir le bail ?

Le bail commercial doit contenir la nature de l’activité du locataire.

Le locataire devra respecter la destination des lieux, cependant le bail peut prévoir un changement d’activité. Le bailleur peut également autoriser l’exercice d’une nouvelle activité au locataire qui souhaite en changer ou adjoindre une nouvelle activité à son exploitation.

Le loyer et les charges locatives

Le statut des baux commerciaux ne réglemente pas la fixation du loyer.

Il appartient aux parties de déterminer le montant du loyer ainsi que les modalités de paiement.

Le bail peut prévoir le versement par le locataire d’un dépôt de garantie et d’un pas-de-porte.

Les dépenses que le bailleur entend mettre à la charge du locataire doivent faire l’objet d’un inventaire précis et détaillé.

Cet état récapitulatif des charges locatives devra être annexé au bail.

NB : Un état des lieux et un état prévisionnel des travaux devront également être annexés.

Le bailleur doit entretenir les locaux qu’il loue. Il doit effectuer les réparations les plus importantes touchant à la structure de l’immeuble ou aux équipements indispensables à l’exploitation des locaux. Cet entretien n’est pas obligatoire, le contrat peut y déroger.

Quelle est la durée du bail commercial ?

Il est conclu pour une durée minimale de 9 ans, cette durée étant impérative, il n’est pas possible de convenir d’une durée inférieure à celle-ci.

Cela étant le bailleur et le locataire peuvent convenir d’une durée plus longue.

A noter : Des baux dérogatoires au statut des baux commerciaux de courte durée peuvent être conclus pour une durée maximale de 3 ans."

Source : infodoc-experts.com - Fiche N° 480 mai 2015

cabinet10072020.jpg

Vous avez un 

projet de création ou de reprise d'entreprise?

Bénéficiez des conseils d'un Expert

Choix de la forme juridique et du statut social ;

Budget prévisionnel ;

Rédaction des statuts ;

Accompagnement personnalisé par un interlocuteur unique